le Bourget 2019

Pour parler de tout et de rien. Pour profiter des bières gratuites, procurez-vous une tireuse USB.
Avatar de l’utilisateur
pseudo-voltigeur
Messages : 42
Inscription : 18 mai 2015, 13:34
Localisation : Colmar-Strasbourg

le Bourget 2019

Message par pseudo-voltigeur » 30 juin 2019, 18:19

de l'inspiration pour nos amis planeuristes...
https://youtu.be/EK0ztL69s3I

Bon, c'est un Swift, j'ai rectifié (de toutes façons ça change rien pour moi qui n'y connais rien en planeurs!)

Une vidéo officielle de 2017 très proche de la démo du 22/06:

https://youtu.be/lzIonipxRHE.

Elle est superbe (et faite avec d'autres moyens quelque peu plus professionnels)
Allez la voir !


Pour les copains jettistes il y des vidéos d'un F16 Belge et du Rafale, officielles ou non.

Mais de façon inattendue, l'une des démonstrations en vol qui m'a le plus impressionnée est celle de l'A 380. Si, si ! Par par sa vitesse mais par la lenteur de l'évolution associée à une masse en vol impressionnante.
Dernière modification par pseudo-voltigeur le 30 juin 2019, 18:18, modifié 5 fois.
Haut

michel
Messages : 394
Inscription : 04 sept. 2017, 21:36

Re: le Bourget 2019

Message par michel » 30 juin 2019, 21:04

Bien que ce ne soit pas la première destination des planeurs, il faut reconnaitre que la voltige planeur est, à mon avis, la plus belle. Et qui exige une gestion super fine de l'énergie totale de la machine. Je suis tout de même un peu surpris, dans les vidéos de l'intérieur du poste, de voir les efforts au manche du pilote. Ca parait assez brutal, un peu comme les pilotes d'avion. Mais bon, le résultat est là, et je n'ai jamais eu l'occasion de pratiquer cette discipline, du moins en planeur, donc je ne peux pas me permettre de porter un jugement....
PS : A mon avis, il doit avoir un moteur caché quelque part, comme les coureurs du Tour de France ou même comme nous (en vol, on ne voit pas nos hélices hein !!!!!!)
C'est MAGIQUE !!!!!!!!!

Avatar de l’utilisateur
pseudo-voltigeur
Messages : 42
Inscription : 18 mai 2015, 13:34
Localisation : Colmar-Strasbourg

Re: le Bourget 2019

Message par pseudo-voltigeur » 02 juil. 2019, 09:58

Bonjour Michel et merci pour ton commentaire.
Il est vrai que j'ai assisté à deux moments de grâce et de légèreté (apparente comme tu le dis bien), celui du Swift et, paradoxalement, celui de l'A380, qui avait avec une lenteur (illusion?) et un silence majestueux, fait forte impression.

michel
Messages : 394
Inscription : 04 sept. 2017, 21:36

Re: le Bourget 2019

Message par michel » 02 juil. 2019, 11:08

Oui, effectivement, pour les gros avions, leur "lenteur" apparente n'est qu'une illusion. Pour une même vitesse, plus l'avion est gros, plus il parait lent. c'est bien connu. Mais un 380 en approche, même s'il parait très lent, est tout de même aux environs de 250 k/h ........
A ce sujet, je trouve que nous faisons voler nos petits modèles bien trop vite pour que ce soit bien réaliste. Mais ça n'est pas toujours possible de les ralentir autant qu'il le faudrait.....Le décrochage est là en embuscade !!!!!!!! LOL......
Je me souviens de la vidéo du premier vol du 380 à Toulouse. Il était accompagné d'une "Corvette" petit biréacteur que je connais bien..et celui ci semblait voler très vite, alors que le "gros" au décollage semblait se trainer. Mais ils devaient être tous les deux vers 300 k/h ou plus.
Je ne connais pas la formule qui donnerait la vitesse à adopter par un modèle en fonction de son échelle, pour que ce soit vraiment réaliste. Y aurait il un "matheux" dans la classe ????? Merci d'avance. Mais je pense qu'elle ne serait pas possible....trop lente sûrement pour nous.

Avatar de l’utilisateur
Marc_S
Messages : 99
Inscription : 13 oct. 2015, 18:24

Re: le Bourget 2019

Message par Marc_S » 02 juil. 2019, 11:55

Je ne connais pas la formule qui donnerait la vitesse à adopter par un modèle en fonction de son échelle, pour que ce soit vraiment réaliste
Je dirais que la vitesse doit respecter l'échelle: par exemple, mon petit T-28 fait 1,2m pour un grandeur de 12,22 d'envergure, soit une échelle de 1/10. La vitesse max du modèle serait donc de 45 km/h, ce qui me semble assez en accord avec les performances de ma petite mousse.
Par contre, mon modèle devrait être motorisé par un bon gros brushless de 60 kW et peser dans les 290 kg (batteries comprises) ;)
J'ai donc une autre question: en laissant pour l'instant de côté la question du transport :), nos modèles voleraient-ils encore (et à quelle vitesse) s'ils étaient vraiment à l'échelle??
Dernière modification par Marc_S le 02 juil. 2019, 13:33, modifié 2 fois.

michel
Messages : 394
Inscription : 04 sept. 2017, 21:36

Re: le Bourget 2019

Message par michel » 02 juil. 2019, 12:10

Non, Marc, je crois que ton calcul de puissance est faux. La puissance nécessaire est un facteur AU CUBE de la vitesse. Si tu veux DOUBLER la vitesse, il faut multiplier la puissance par 8. Donc il ne faut pas simplement diviser la puissance du "vrai" par 10......Je n 'ai pas le courage de faire le calcul, alors à toi de jouer.....Pour la masse, je ne sais pas, mais c'est énorme effectivement....... Alors laissons nos petits Warbirds comme ils sont....Ils sont magnifiques.......

Avatar de l’utilisateur
Marc_S
Messages : 99
Inscription : 13 oct. 2015, 18:24

Re: le Bourget 2019

Message par Marc_S » 02 juil. 2019, 13:31

Salut Michel, tu as raison sur la relation entre Wu et V et, toutes autres choses étant égales par ailleurs, les 600 kW pour 450 km/h du grandeur deviendraient 600 W pour 45 km/h sur mon mousse. J'ai un contrôleur 40A en 3S, soit 400W avant de tout cramer. Plutôt réaliste quoiqu'un peu sous-motorisé, mais reste la question de la masse…
Dans mon post précédent, je me contentais de retenir le facteur d'échelle (en y faisant une erreur de calcul :shock: ), soit 1/10 mais, comme tu le soulignes, il faut aller un plus loin dans la méca du vol et, dans mon cas, cela remonte à 1995 :roll:
cela mérite de s'y coller :geek:

Avatar de l’utilisateur
pseudo-voltigeur
Messages : 42
Inscription : 18 mai 2015, 13:34
Localisation : Colmar-Strasbourg

Re: le Bourget 2019

Message par pseudo-voltigeur » 15 juil. 2019, 09:26

Absolument intéressant comme réflexions, et merci d'avoir mis en mots de fausses évidences, fruit d'une intuition qui nous mène souvent dans l'erreur.
C'est vrai qu'il n'était pas lent, cet A380. C'est l'impression quasi magique de lenteur qu'il inspirait qui constituait l'illusion, mais conférait à ce vol un effet presque poétique. De là à la reproduire à nos échelles...

Répondre