Il se passe toujours quelque chose au SPMC

Les annonces, les rencontres, etc...
Avatar de l’utilisateur
Armand
Messages : 2510
Inscription : 22 mai 2012, 23:14

Re: Il se passe toujours quelque chose au SPMC

Message par Armand » 14 sept. 2019, 20:07

Une journée estivale cet AM au SPMC
20190914_163539.jpg
20190914_163539.jpg (145.05 Kio) Consulté 285 fois
mais en fin de journée il était prudent de se couvrir un peu
20190914_165714.jpg
20190914_165714.jpg (144.07 Kio) Consulté 285 fois

Avatar de l’utilisateur
mig3
Messages : 2182
Inscription : 23 mai 2012, 08:58
Localisation : HIPSHEIM

Re: Il se passe toujours quelque chose au SPMC

Message par mig3 » 14 sept. 2019, 21:11

Les jeunes et les moins jeunes se la coule douce :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Chaque modèle réduit d'avion commence dans une boîte et fini dans un sac

Avatar de l’utilisateur
Bibi
Messages : 332
Inscription : 30 déc. 2013, 12:42

Re: Il se passe toujours quelque chose au SPMC

Message par Bibi » 15 sept. 2019, 08:06

Merci...

J’ai comme une impression que le train principal n’a pas une voie parallèle...
Est-ce dû à l’âge du modèle ???

Bibi
3650CFA1-AF8A-47B6-912E-B9A76F3FA5B3.jpeg
3650CFA1-AF8A-47B6-912E-B9A76F3FA5B3.jpeg (41.37 Kio) Consulté 268 fois

michel
Messages : 288
Inscription : 04 sept. 2017, 21:36

Re: Il se passe toujours quelque chose au SPMC

Message par michel » 15 sept. 2019, 11:34

Et en plus, le pincement des roues avant est dans le mauvais sens et peut provoquer une instabilité directionnelle :lol: :lol: :lol:
PS : Qui peut toutefois être due à d'autres facteurs :!: :!: :!:

Avatar de l’utilisateur
Armand
Messages : 2510
Inscription : 22 mai 2012, 23:14

Re: Il se passe toujours quelque chose au SPMC

Message par Armand » 03 oct. 2019, 18:52

Cet AM le propriétaire d'un beau planeur a eu chaud (La météo affichait 14°C)

C'est en ramassant sa belle plume après un atterrissage forcé car le moteur refusait de redémarrer, qu'il a eu une belle surprise ...

Voici la plume de retour au garage
20191003_162930.jpg
En l'examinant de l'extérieur on aurait pu penser qu'un maquettiste ait cherché à lui faire de traces de vieillissement ou des marques de sortie d'échappement, quoique pour un planeur :roll:
20191003_162402.jpg
20191003_162402.jpg (119.07 Kio) Consulté 150 fois
20191003_162546.jpg
20191003_162546.jpg (119.35 Kio) Consulté 150 fois
C'est en ouvrant la verrière que la surprise était de taille :
20191003_162337.jpg
Le contrôleur avait brûlé, la soudure des câbles le reliant à l'accu de propulsion avait totalement fondu, désolidarisant ces deux équipements (non visible sur la photo).

Heureusement notre pilote averti avait prévu une double alimentation pour la réception, ce qui a permis d'éviter un drame :)

Avatar de l’utilisateur
yoyo
Messages : 1059
Inscription : 31 mai 2012, 06:28
Localisation : PLOBSHEIM

Re: Il se passe toujours quelque chose au SPMC

Message par yoyo » 04 oct. 2019, 06:35

Si maintenant même le matériel de marque JETI ce met à brûler .............. vive specktrum :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Yoyo
L'atterrissage est considéré terminé quand le dernier morceau a fini de bouger !!!!

Avatar de l’utilisateur
Bibi
Messages : 332
Inscription : 30 déc. 2013, 12:42

Re: Il se passe toujours quelque chose au SPMC

Message par Bibi » 04 oct. 2019, 10:10

Concernant cette -Grillade- il serait interessant que son proprio face une analyse des circonstances ayants déclenchées les faits.
En vrac:::
-Surconsommation.
-Surcharge ayant entraînée la surchauffe.
-hélice inappropriée.
-utilisation hors spécifications du régulateur.
-compatibilité Moteur/Régulateur/Nombre d‘éléments composant l‘accu.
-éventuellement même un élément perturbateur s‘ayant introduit dans le régulateur qui a entraîné un court-circuit.
Etc.

Bibi

Avatar de l’utilisateur
René
Messages : 136
Inscription : 22 mai 2012, 22:55

Re: Il se passe toujours quelque chose au SPMC

Message par René » 04 oct. 2019, 11:40

Même pas le temps de démonter qu'ils veulent déjà tout savoir :twisted:

Le moteur est un Plettenberg outrunner pour 50 A en continu.
amimenté par des Lipo 4S il entraine une hélice de 16/10 à 6100 t/min et consome entre 48 et 52 A
Le contrôleur est un JETI Spin 77 opto pour 77 A en continu alimenté par 5 éléments NiMh
Une montée au moteur dure en moyenne entre 20 à 25 secondes.
Après l'incident l'accu avait encore 3.81 volt par élément

Je pense objectivement que ni l'accu ni le moteur en encore moins le contrôleur étaient surchargés.
Pourtant les soudures des câbles soudés d'origine par JETI ont fondu ...... Court-circuit interne ?????
Tout le circuit réception - Récepteur vers servos est intacte.
DSC00070 (Copier).JPG
DSC00070 (Copier).JPG (114.06 Kio) Consulté 120 fois
DSC00071 (Copier).JPG
DSC00071 (Copier).JPG (109.41 Kio) Consulté 120 fois
DSC00072 (Copier).JPG
DSC00072 (Copier).JPG (110.8 Kio) Consulté 120 fois

Avatar de l’utilisateur
Bibi
Messages : 332
Inscription : 30 déc. 2013, 12:42

Re: Il se passe toujours quelque chose au SPMC

Message par Bibi » 04 oct. 2019, 13:21

Malheureusement certains régulateurs n’ont pas de thermoretrac autour et ils sont ouverts de toutes parts 😩
Lors de manipulations diverses du régulateur //exemple // - intrus métallique - petites perles de soudures traînants sur la table de travail - et hop c’est parti, celle-ci va se faufiler et se blottir entre les pattes d’un petit composant en attendant de faire chier le monde et de créer un court-circuit.
J’ai moi-même débusqué une de ces perles À L’INTÉRIEUR DU THERMO !!! Donc une merde d’origine constructeur !! Et pas de chinoiseries 🥴

Les constructeurs ne font pas que des perles mais aussi...
Voir lien :

https://m.youtube.com/watch?v=T_oILMz05v8

Bibi

Avatar de l’utilisateur
Jeanmi
Messages : 1205
Inscription : 12 mars 2013, 11:08
Localisation : Suisse

Re: Il se passe toujours quelque chose au SPMC

Message par Jeanmi » 05 oct. 2019, 08:43

Un contrôleur YGE a été la cause d’un incendie survenu dans un planeur Paritech d’un ami. Je vous passe l’épisode tumultueux pour se faire rembourser...
"Si Dieu avait voulu que les planeurs soient fait en plastique, il n'aurait pas fait les arbres en bois."

"Il existe trois règles extrémement simples pour réussir un atterrissage parfait. Malheureusement, personne ne les connait."

Répondre