Feinburg 1931

Tout ce qui concerne les modèles "vintage". La définition de vintage est libre.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jeanmi
Messages : 1794
Inscription : 12 mars 2013, 11:08
Localisation : Suisse

Feinburg 1931

Message par Jeanmi »

Le voilà, le nouveau projet hivernal 8-)
Après avoir hésité à entamer le Citabria SIG où le Bucker Bestmann Krick que j’avais ramené de Dübendorf il y a deux ou trois ans, je suis tombé sur le Freiburg 1931 sur le site Outerzone. Ce modèle à moteur caoutchouc qui a gagné en 1932 un record du monde m’a attiré l’œil. Il sera naturellement motorisé en électrique avec un petit brushless en 2S et équipé RC. Le train d’atterrissage sera plus bas et sans doute un peu moins droit. Ça sera également pour moi un retour dans un lointain passé avec un entoilage au papier japon, une technique que j’avais abandonnée après un Cessna 172 Robbe en 1986 :lol: .


E466CB3C-4FC4-4E64-BD3B-C262446737E8.jpeg
E466CB3C-4FC4-4E64-BD3B-C262446737E8.jpeg (51.4 Kio) Consulté 1866 fois
04754B2A-27A2-4465-A2A1-DED2B8BB89F5.jpeg
04754B2A-27A2-4465-A2A1-DED2B8BB89F5.jpeg (20.29 Kio) Consulté 1866 fois
Sa construction qui de prime abord semble assez simple, demande quand même pas mal de réflexion, ne serait que pour situer l’emplacement de l’aile et la caler, il y a aucune indication sur le plan :? Idem pour l’empennage, mais ce n’est pas compliqué. Il est probable que je le monte en trois axes (ailerons), même si on sort du concept original, je trouve quand même le pilotage plus simple.
Outre l’aile en flèche, si vous regardez les deux images ci-dessus, vous constaterez que le fuselage n’a pas une ligne droite, il est non seulement tout en courbes, mais le dessous du fuselage est assez particulier avec une partie arrière triangulaire.

La première chose a constitué à trouver un emplacement pour le futur moteur, un vieux Turnigy avec un KV de 750, ce qui permettra d’entraîner une grande batteuse slow flyer et ainsi rester dans l’esprit du modèle.
E3069D64-F062-4A10-ADCC-78C3F15B81B4.jpeg
EBE72CB2-1410-4299-8FF8-47A7B0FCFF0D.jpeg
Le fuselage est composé de baguettes en balsa assez dense de 4x4mm. J’ai donc commencé par mettre en forme les deux baguettes des angles supérieurs du fuselage. Je les ai montées ensemble, l’une sur l’autre pour obtenir une symétrie parfaite. J’ai également collé les premières traverses qui concernent la partie avant du fuselage qui est rectangulaire. Comme la partie basse du fuselage a une forme très particulière, elle a été assemblée séparément.
DB71FB92-F04A-48C8-A4FF-CDF241B8ED56.jpeg
E780CD65-3CF1-4A9F-8637-BA7F6911925E.jpeg
Il a fallu ensuite cogiter comment assembler ce bazar et après une nuit de réflexion, je me suis décidé pour caler la partie basse du fuselage sur le chantier, selon le plan.
Le résultat n’est pas trop mal. Tous les collages ont été faits à la cyano médium, je verrais si des goussets seront nécessaires pour renforcer les collages, mais pour le moment ça tient pas trop mal.
Pièces jointes
61C5B475-1D0B-42E2-9AD1-FD76D91AB2B0.jpeg
CEAD5CBC-5693-4FAB-9222-D7C6EA473794.jpeg
Dernière modification par Jeanmi le 29 déc. 2020, 14:17, modifié 1 fois.
"Si Dieu avait voulu que les planeurs soient fait en plastique, il n'aurait pas fait les arbres en bois."

"Il existe trois règles extrémement simples pour réussir un atterrissage parfait. Malheureusement, personne ne les connait."
Avatar de l’utilisateur
yoyo
Messages : 1349
Inscription : 31 mai 2012, 06:28
Localisation : PLOBSHEIM

Re: Feinburg 1931

Message par yoyo »

Jeanmi tu est impressionnant ,tu enchaine les constructions à rythme incroyable. Tout comme Armand tu doit avoir une sacrée escadrille !!!! :o
C'est un joli modèle que tu commence, et je vais suivre ta construction avec intérêt. ;)

Yoyo
L'atterrissage est considéré terminé quand le dernier morceau a fini de bouger !!!!
Avatar de l’utilisateur
Armand
Messages : 3732
Inscription : 22 mai 2012, 23:14

Re: Feinburg 1931

Message par Armand »

Alfred a encore fait un émule :)
Vu ta position géographique ce sera facile de l'accompagner en Italie pour ses compétitions :lol:

En tout cas tu n'as effectivement pas choisi le modèle le plus facile. On peut s'interroger sur ce qui a guidé les concepteurs de ce modèle pour créer un fuselage aussi complexe.

bonne construction ...
Avatar de l’utilisateur
Jeanmi
Messages : 1794
Inscription : 12 mars 2013, 11:08
Localisation : Suisse

Re: Feinburg 1931

Message par Jeanmi »

Oui Yoyo, je reconnais que mon hangar est plutôt bien occupé :lol: . Après je ne garde pas tout, je vend facilement certains modèles quand ils ne me conviennent pas ou que j’ai besoin de fonds pour financer un nouveau projet ;) .
La construction du Feinburg avec son fuselage à la forme un peu inhabituelle, c’est un peu un challenge.
Pour Armand, je ne suis pas attiré par la compétition, il y a un peu plus de 20 ans j’ai fait deux saisons en championnat suisse voiture RC, j’en ai conservé un souvenir très mitigé, aucune entraide, aucun conseil, des cons qui s’engueulent sur le bord de la piste ou qui se la pétait comme si c’était des pilotes de F1, très peu pour moi :evil:

Toutes les traverses ont été collées et le fuselage a été retiré de ses cales. Un premier essai pour caréner l’avant, mais ça ne me convient pas trop, je vais recommencer. A ce stade de la construction, la réflexion sur l’installation des servos, de l’électronique embarquées et des commandes de gouvernes est déjà à l’ordre du jour.

D’autres part, pendant que l’on est là, est-ce que vous avez une idée pour le calage l’aile?
Comme à l’origine c’est un modèle de vol libre avec un moteur caoutchouc, il sera certainement réglé pour qu’en vol, il monte naturellement. J’ai déjà mis du piqueur en collant la cloison par feu, mais le V longitudinal est ici important si on veut obtenir un vol plutôt neutre. ;)


794970B8-CECE-4853-BC3A-B5949E199710.jpeg
F24FB7AE-A1DA-47DE-ACA6-C30364E77D96.jpeg
3CDAAD7D-34EA-44FC-A297-EF4F0A2049FF.jpeg
"Si Dieu avait voulu que les planeurs soient fait en plastique, il n'aurait pas fait les arbres en bois."

"Il existe trois règles extrémement simples pour réussir un atterrissage parfait. Malheureusement, personne ne les connait."
Avatar de l’utilisateur
Jeanmi
Messages : 1794
Inscription : 12 mars 2013, 11:08
Localisation : Suisse

Re: Feinburg 1931

Message par Jeanmi »

Depuis le 29 décembre, entre les courses, les apéros, les repas et tout le bazar propre aux fêtes de fin d’année, j’ai continué la construction du Feinburg. 1er truc, nous serons indubitablement plus lourd que l’original qui n’était pas équipé RC, alors il faut réfléchir à la répartition du poids et à l’installation des commandes. Le moteur étant monté on ne reviendra pas en arrière, l’accu sera probablement un 2S 1300mah et pour le moment, le contrôleur est un Mystery 30A, mais je passerai la chaîne de propulsion à l’ampère-mètres et au besoin j’installerais un 20A. Les servos sont des traditionnelles Towerpro 9gr alimentés par le BEC du contrôleur. Les gouvernes seront actionnées par des CAP de 0,5 sous gaine. Une trappe a été prévue à l’avant du fuselage pour accéder à l’accu, l’aile sera fixée au dessus des servos avec des vis M3 nylon. l’avant a été fermé avec un léger coffrage en balsa 1mm. Les zones où passent les commandes ont également été préparées avec du balsa 3mm. La platine d’accu a été confectionnée avec du blasa dense 2mm étude platines ont été collées de part et d’autre sur les côtés à l’arrière du fuselage, pour fixer le récepteur et le contrôleur. La zone où sera fixé le train a également été renforcée avec une baguette de pin.


8CCDCB95-6BA9-414E-A9B1-5CDE9B844CD0.jpeg
DE7A16D9-2C52-48B9-AAFA-F5C1BABF4C0D.jpeg

Je suis ensuite passé à l’empennage, il faut qu’il soit en place pour la localisation des sorties des gaines de commandes. Pour les saumons, je me contenterai de planchettes de balsa 2mm misent en forme et les ailerons seront des profilés balsa du commerce.
J’ai commencé, par décalquer la nervure de profondeur et de direction (elles sont identiques), il en faudra 18. La gouverne de profondeur étant prévue en deux parties, une nervure centrale à l’épaisseur du fuselage, séparera les deux gouvernes.

1D16DAFF-3CAC-41A9-BD02-4A1AA213B47A.jpeg
Pour pouvoir mettre en forme le paquet complet des 18 nervures, je les ai solidarisées avec deux gouttes de cyano, ensuite, c’est facile de les mettre en forme. Pour les récupérer, il suffit d’un coup de cutter pour les séparer ;). Le longeron inférieur est en balsa 5x2mm et le supérieur, en balsa 3x2mm.
F0F1E893-4AD3-4B85-8F03-EE34C0A2234A.jpeg

La partie centrale du plan de profondeur sera ajustée sur le fuselage quand j’aurai défini le calage du V longitudinal.
3875A103-90B5-4051-8151-9C9363E7DA80.jpeg

Les nervures ont été calées sur le chantier pour l’assemblage.

A57DFFBC-217D-48ED-9589-505794E83EE9.jpeg
"Si Dieu avait voulu que les planeurs soient fait en plastique, il n'aurait pas fait les arbres en bois."

"Il existe trois règles extrémement simples pour réussir un atterrissage parfait. Malheureusement, personne ne les connait."
Avatar de l’utilisateur
Jeanmi
Messages : 1794
Inscription : 12 mars 2013, 11:08
Localisation : Suisse

Re: Feinburg 1931

Message par Jeanmi »

On avance bien du côté du côté helvétique, il faut dire que la légèreté du balsa facile à découper et ajuster ainsi que l’usage de la cyano, permettent d’avancer très vite. J’ai presque terminé le plan de profondeur. Il reste la CAP en U à confectionner pour solidariser les deux gouvernes de profondeur et quatre petites listes en balsa à confectionner pour « fermer » le bord des saumons côté gouverne (pour l’entoilage).
En parlant d’entoilage, comme je l’ai écrit plus haut, je vais utiliser du papier japon. Dans mes lointains souvenirs j’utilisais de la colle Glutofix dans laquelle je trempais mes coupons de papier. Ensuite, je les posais sur la partie à recouvrir et une fois sec, le papier s’était tendu, je passais l’enduit nitrocellulosique, soit du Spanlack de Graupner dont j’ai encore un boite. Aujourd’hui, j’ai pu lire que la méthode avait un peu évoluée, soit plusieurs couches d’enduit sur le fuselage, posé du papier sur la pièce, un coup d’acétone sur les supports, une fois sec, on mouille le papier et pour terminer, une fois sec, on passe une ou deux couches d’enduits sur le papier pour le tendre. Cette méthode est celle habituellement utilisée aujourd’hui, mais elle me semble un peu longue, de votre côté, (Armand, Alfred et Manu) comment procédez-vous?

B31A3143-4C96-4ADD-A6AA-EA495AF3D3D9.jpeg

Posée sur le fuselage...
B6611064-A0D1-482F-8168-39572A86D587.jpeg
"Si Dieu avait voulu que les planeurs soient fait en plastique, il n'aurait pas fait les arbres en bois."

"Il existe trois règles extrémement simples pour réussir un atterrissage parfait. Malheureusement, personne ne les connait."
Avatar de l’utilisateur
Armand
Messages : 3732
Inscription : 22 mai 2012, 23:14

Re: Feinburg 1931

Message par Armand »

Pour l'entoilage au papier japon j'ai utilisé la méthode que tu décris comme étant la plus récente. Je l'ai utilisée sur le Crobe (que des surfaces pleines). C'est celle décrite par Franck Aguerre sur le site du Crobe.
Je n'ai pas d'expérience sur des ailes en structure.
Sur une surface pleine il est utile de vaporiser un peu d'eau sur le papier avant de l'appliquer sur la structure afin qu'il se détende avant application pour éviter les plis. (je ne l'ai pas respecté et j'ai été obligé d'écraser quelques plis avec le doigt avant séchage de l'enduit)
Avatar de l’utilisateur
manu
Messages : 417
Inscription : 20 déc. 2012, 20:29

Re: Feinburg 1931

Message par manu »

michel
Messages : 879
Inscription : 04 sept. 2017, 21:36

Re: Feinburg 1931

Message par michel »

Sur la structure, il me semble me souvenir que je collais je pepier sur le bois à la colle blanche (la certus peut être ?) en évitant le maximum de plis, ensuite pulvérisation d'eau et séchage sur calles pour tendre le papier. ensuite, enduit cellulosique, plusieurs couches, toujours sur cales pour éviter les vrillages.
C"était il y a 70 ans !!!!!!
Je me souviens d'un petit planeur, j"avais exagéré l'enduit sur l'extrados et l'aile avait pris une sorte de dièdre arrondi vers le haut.....Mais il volait très bien, et en fait, lançé depuis la <montagne> de Beaune, il avait terminé dans une vigne 100 m plus bas. Jamais retrouvé.....
Il me semble qu'il avait un fuselage triangulaire lui aussi, mais sur toute la longueur....A cette époque mes modèles étaient construits sur le plan de travail, sans plan. ( Tiens, comme chez Mrs Joly et Delemontez :lol: :lol: :lol: )
Avatar de l’utilisateur
Jeanmi
Messages : 1794
Inscription : 12 mars 2013, 11:08
Localisation : Suisse

Re: Feinburg 1931

Message par Jeanmi »

Merci à tous pour vos conseils, je verrai le moment venu quelle méthode je vais suivre, je n'ai pas de Glattfix (bouche ports), je vais donc voir où je peux en trouver. ;)
"Si Dieu avait voulu que les planeurs soient fait en plastique, il n'aurait pas fait les arbres en bois."

"Il existe trois règles extrémement simples pour réussir un atterrissage parfait. Malheureusement, personne ne les connait."
Répondre