NAKAJIMA Ki-43 (Aircombat)

Pour ceux qui construisent (si si, il y en a)
Avatar de l’utilisateur
Jipé
Messages : 320
Inscription : 20 juil. 2019, 18:04
Localisation : Occitanie

Re: NAKAJIMA Ki-43 (Aircombat)

Message par Jipé »

Salut Armand,

Belle avancée pour ta construction ; le Nakajima ne va pas tarder à voler. Quand je vois ta technique de cintrage du balsa, je crois que je vais t'appeler maintenant "Armand les bons tuyaux" (toute allusion à une ancienne série américaine ne pouvant être que fortuite... ). :lol:

JP
Avatar de l’utilisateur
Armand
Messages : 4204
Inscription : 22 mai 2012, 23:14

Re: NAKAJIMA Ki-43 (Aircombat)

Message par Armand »

Eh oui yoyo, la vitesse de construction est inversement proportionnelle à la taille de l'avion, normal non !
Avec le D112 j'avais fait une exception, mais en règle générale je ne suis pas très amateur de belles maquettes dont il faut attendre le résultat pendant des mois. Ma finition se ressent aussi de cette impatience à finir un projet, son niveau de détails est lui aussi inversement proportionnel à la vitesse de construction. Et puis je ne me sens plus à l'aise en vol si j'ai un modèle entre les mains qui m'a demandé trop d'efforts. Mes nombreuses dépronades sont bien une illustration de ce choix. ;)

Oui mig 3 tu fais bien de remarquer qu'il y a un pilote dans l'avion, j'ai une petite idée sur le destinataire de ton message :lol:

Merci Michel d'avoir relevé cette grosse étourderie dont je ne m'étais réellement pas rendu compte. En effet ça ne set à rien de voler sur le dos, il va bien falloir que me fasse à cette couleur :roll: , C'est un avion de guerre, je ne pouvais tout de même pas le peindre en rose :lol:

Bibi, je ne dirais pas tête en l'air, même s'il m'arrive parfois avec des thunderbob de donner cette impression. Je cherche surtout à voler détendu, et ce sont justement mes petits modèles sans réelle valeur qu contribuent à cela. Toute une philosophie n'est-ce pas :lol:

Jipé, tu le sais bien entendu, le cintrage est bien connu des modélistes un peu expérimentés, mais si un seul débutant au moins découvre cette technique, j'aurai atteint mon objectif avec cette description.

Après toute cette prose revenons en au Ki-43.

Il me restait le fuselage à entoiler
D'abord le dessous en gris clair
20211010_113610.jpg
20211010_113610.jpg (115.65 Kio) Consulté 535 fois
Puis le dessus en kaki. Ici j'ai innové en technique en prenant un peu de risque.
S'agissant d'un avion thermique je voulais limiter les joints de revêtement, j'ai donc choisi d'entoiler la partie kaki avec une seule pièce pliée en son milieu sur l'axe dorsal. Le fuselage n'étant pas développable j'ai misé sur la rétractation du revêtement pour bien épouser les formes.
J'y suis parvenu, le résultat est sans appel, mais je dois avouer que j'ai galéré pour ce résultat.
En effet une feuille trop grande est difficile à manipuler. Une fois l'arrête dorsale "pointée" par de petits coups de fer à entoiler j'ai rabattu le revêtement de part et d'autre pour pointer à la limite du gris du dessous. C'est là que la nature non développable de la forme s'est manifestée car mes deux seules mains étaient bien insuffisantes pour tenir et tirer partout simultanément. résultat le surplus (j'avais prévu large) s'est rabattu sous le fuselage est s'est collé ensemble et même sur le gris avant que ça ne soit ajusté latéralement. J'ai passé du temps à tout redécoller et à tendre, et y suis parvenu. oufff !
Donc méthode à éviter, faire sagement un côté après l'autre avec une jonction sur le dessus.
20211010_122044.jpg
20211010_122044.jpg (137.01 Kio) Consulté 535 fois
Il va falloir bien traiter avec la résine époxy les retours comme ici sur le couple moteur afin d'éviter les décollements ultérieurs.
(Le seul pli résiduel encore visible devant au milieu a disparu après une retouche au fer à entoiler)
20211010_122114.jpg
20211010_122114.jpg (150.42 Kio) Consulté 535 fois
Mais avant cela il faut poser les plots de fixation du capot et ajuster ce dernier. Ce n'est pas bien compliqué mais il faut être patients cela demande un certain nombre de démontages et remontages successifs pour arriver au résultat.
20211010_185646.jpg
20211010_185646.jpg (185.9 Kio) Consulté 535 fois
20211010_192520.jpg
20211010_192520.jpg (199.51 Kio) Consulté 535 fois
J'ai pour habitude de toujours compléter le collage époxy des plots de fixation par des vis à bois dans la cloison pare feu. C'est une garantie de bonne tenue dans le temps.

Les dimensions du capot sont parfaites, l'ajustement est conforme au plan.
L'aspect du capot imprimé 3D n'est pas très beau sur cette photo, mais celle que j'ai publiée en première page est plus proche de la réalité; Le fini est suffisant pour ce que je recherche. il restera à l'état brut.
Avatar de l’utilisateur
Armand
Messages : 4204
Inscription : 22 mai 2012, 23:14

Re: NAKAJIMA Ki-43 (Aircombat)

Message par Armand »

On approche tout doucement de la fin de la construction ...

mise en croix du stab
20211011_133837.jpg
20211011_133837.jpg (192.88 Kio) Consulté 490 fois
détail des commandes dir et prof (des CAP 0.8 mm qui coulissent dans dans une gaine PVC) fixation avec un Z sur les palonniers des servos.
20211012_171708.jpg
20211012_171708.jpg (131.83 Kio) Consulté 490 fois
Pour éviter que le pilote ne s'éjecte tout seul je l'ai ancré dans son cockpit
20211012_180347.jpg
20211012_180347.jpg (134.34 Kio) Consulté 490 fois
collage de la verrière avec une colle adaptée qui devient transparente en séchant (après avoir piqué et rayé le revêtement)
20211012_200418.jpg
20211012_200418.jpg (147.43 Kio) Consulté 490 fois
Bilan poids avec tous les équipements en vrac dans le fuselage. 800 g pour une fourchette théorique de 720 à 770, bon il y a un servo de plus et j'ai prévu des équipements de sécurité (condensateur, beeper).
Avec le réservoir plein il faudrait même que je pense à une immatriculation ;)
20211014_204948.jpg
20211014_204948.jpg (163.7 Kio) Consulté 490 fois
Le centrage se fera sans plomb, je devrai même reculer un peu l'accu, mis d'office sur le réservoir.

Quelques vues
20211014_205545.jpg
20211014_205545.jpg (148.14 Kio) Consulté 490 fois
20211014_205341.jpg
20211014_205341.jpg (108.49 Kio) Consulté 490 fois
Il me reste quelques détails de déco à rajouter (dérive, flancs du fuselage) et il sera apte au service
Avatar de l’utilisateur
yoyo
Messages : 1456
Inscription : 31 mai 2012, 06:28
Localisation : PLOBSHEIM

Re: NAKAJIMA Ki-43 (Aircombat)

Message par yoyo »

Premier vol demain ??????????? :P

Yoyo
L'atterrissage est considéré terminé quand le dernier morceau a fini de bouger !!!!
Avatar de l’utilisateur
Gass Didier
Messages : 145
Inscription : 08 oct. 2017, 18:37

Re: NAKAJIMA Ki-43 (Aircombat)

Message par Gass Didier »

Armand
Bel engin , les couleurs sont un peu sombre selon mon goût
coté lancé tu fait comme avec un thunberbob ?
et pour l'atéro tu attends que le moteur coupe ?
Avatar de l’utilisateur
Armand
Messages : 4204
Inscription : 22 mai 2012, 23:14

Re: NAKAJIMA Ki-43 (Aircombat)

Message par Armand »

Non yoyo, le premier vol ne sera pas pour demain. Je n'ai pas eu de temps aujourd'hui pour finir le positionnement des équipements et j'attends encore une pièce commandée.
Il a fallu moins de 3 semaines pour en arriver là. ça correspond bien à ce que j'écrivais plus haut, je ne sais pas si j'aurais encore la patience de travailler de longs mois pour un une réalisation, mais j'éviterais cependant de conclure là dessus. les projets en aéromodélisme c'est souvent une inspiration subite et c'est parti. Comment va évoluer cette inspiration ... ;)

Didier, j'avais déjà exprimé mon sentiment à propos de cette couleur kaki. Heureusement que les cocardes rehaussent un peu les tons. Mais bon, il s'agit d'un avion de guerre et ici je voulais éviter les fantaisies permises sur nos depronades.

Le lancer va se faire de la main droite par un geste de balancier vers le haut. Je suis habitué à la main gauche pour le thunderbob, mais l'échappement étant à droite il faudrait éviter de le diriger vers le pantalon :twisted:

Pour l'atterrissage il faut effectivement couper le moteur en vol au dernier moment (la radio le permet sans attendre la fin du réservoir) et caler l'hélice afin qu'elle soit horizontale à l'arrêt, bloquée juste avant de point de compression.
Une remise des gaz n'est pas permise :roll:
Avatar de l’utilisateur
Armand
Messages : 4204
Inscription : 22 mai 2012, 23:14

Re: NAKAJIMA Ki-43 (Aircombat)

Message par Armand »

Maintenant il est prêt pour le premier vol.

La météo maussade a été à son avantage aujourd'hui. J'ai sacrifié les détails manquants de la finition aux réglages radio et moteur.

Ce n'est pas tout à fait le chuintement d'un Thunderbob, mais, avec sa petite taille, s'il ne veut pas passer inaperçu, il faut bien qu'il se fasse remarquer à sa manière dans le ciel :lol:
essai OS 15 LA.JPG
Après l'image, le son :

https://youtu.be/f7AVx17OAX8

J'ai réalisé au dernier moment que pour démarrer ce genre de modèle sans train nos bancs de démarrage sont inadaptés. je lui ai donc confectionné rapidement un berceau adéquat.
Dernière modification par Armand le 16 oct. 2021, 23:23, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Armand
Messages : 4204
Inscription : 22 mai 2012, 23:14

Re: NAKAJIMA Ki-43 (Aircombat)

Message par Armand »

Encore quelques réflexions concernant les équipements :

Pour l'alimentation de la radio j'avais d'abord envisagé d'utiliser un accu NiMh Eneloop 4.8 V 750 mAh que je possède (45 g). Par précaution je souhaitais lui adjoindre un condensateur car en partant de 4.8 V on a vite fait de chuter en tension en cas d'effort des servos ce qui pourrait désactiver momentanément le Rx, avec les conséquences qu'on connait.

J'ai ensuite porté mon choix vers un Lipo 2S 950 mAh -50 g) + U-BEC 5 A réglé en 6V en sortie. Ceci garantissait davantage d'énergie et moins de risque de chute de tension.
J'ai donc commencé avec cette configuration et j'y ai rajouté un buzzer, le modèle B évoqué sur un autre post (https://forum.spmc-modelisme.fr/viewtop ... f=8&t=5391) et que je n'arrivais pas à faire fonctionner au début.
Le buzzer a finalement fonctionné en réglant la course de la voie à 150 % dans les 2 sens, ce que je n'avais pas fait lors de mes premiers essais.

Mais problème avec cette configuration, les servos devenaient irréguliers par moments (frétillements, déplacements saccadés). J'utilisais un récepteur Lemon, compatible Spektrum DSMX. Dans le petit fuselage le Rx se trouve forcément proche de l'U-BEC, ce qui me chagrinait.
J'ai donc remplacé le Rx par un Orange, de HK avec satellite. Les servos sont redevenus sages, mais maintenant c'est le buzzer qui ne fonctionnait plus qu'une fois sur trois :oops:

J'ai alors choisi de supprimer l'U-BEC pour pouvoir revenir au Rx précédent, mais ne voulant toujours pas utiliser le NiMh 4.8 V j'ai choisi un LiFe 6.6 V (en 2S) de 1100 mAh (66g). Par précaution je lui ai rajouté une diode et j'ai pu mesurer la tension arrivant Rx entre 6.05 et 6.2 V selon l'état de charge du LiFe (écart de 0.6 V au repos dans caque cas de figure avec ou sans diode). Parfait pour mes servos en 6V.

La mise en route se fait par un interrupteur électronique
inter electronique.JPG
inter electronique.JPG (34.56 Kio) Consulté 422 fois
Ce modèle n'est pas très cher, mais il n'est pas pratique à monter dans un fuselage si on veut éviter de le mettre en applique à l'extérieur avec dépassement de toute son épaisseur. De plus la sortie des fils se trouve au mauvais endroit (dans l'épaisseur de la paroi dans laquelle il est censé être monté)
Il n'y a pas de plaque extérieure comme avec les inter habituels. J'ai donc découpé un morceau de CTP 1.5 mm pour éviter que les vis ne s'enfoncent dans le balsa (pas très discret). Il est monté à l'envers afin d'orienter les câbles vers l'avant. Ainsi je pourrai lire les inscriptions lorsque je volerai sur le dos :lol:

20211015_204501.jpg
20211015_204501.jpg (114.63 Kio) Consulté 422 fois
De plus, compte tenu de son épaisseur il faut rajouter une plaque d'écartement à l'intérieur
20211015_204530.jpg
20211015_204530.jpg (164.65 Kio) Consulté 422 fois

Maintenant tout fonctionne servos comme buzzer :D Espérons que ça va durer.
Avatar de l’utilisateur
Jeanmi
Messages : 1942
Inscription : 12 mars 2013, 11:08
Localisation : Suisse

Re: NAKAJIMA Ki-43 (Aircombat)

Message par Jeanmi »

J’ai eu l’occasion de voir ce Ki43 en réel il y a deux jours, effectivement, malgré sa petite taille et construction simple sans train, je le trouve très réussi, mis à part la verrière :lol:, mon âme d’amateur de maquettes n’a pas été troublée par des détails « surprenants » :mrgreen: . Bon Armand, il ne te reste plus qu’à lui refaire une aile avec un train rentrant (je plaisante naturellement :lol:).
Je rebondi sur ce post par rapport au petits modules d’alerte, qui sont très utiles quand même modèle tombe en zone « hostile », j’en ai fait encore l’expérience il y a quelques mois quand un de mes planeurs est tombé dans un champ de céréales. L’interrupteur électronique, est bien aussi, mais pas très pratique à poser discrètement et à actionner, sur le Cessna 172, je me suis rabattu sur un ancien interrupteur à glissière (je sais Armand c’est mal) qui sont plus faciles à actionner discrètement depuis l’extérieur du modèle ;) .
"Si Dieu avait voulu que les planeurs soient fait en plastique, il n'aurait pas fait les arbres en bois."

"Il existe trois règles extrémement simples pour réussir un atterrissage parfait. Malheureusement, personne ne les connait."
Avatar de l’utilisateur
Armand
Messages : 4204
Inscription : 22 mai 2012, 23:14

Re: NAKAJIMA Ki-43 (Aircombat)

Message par Armand »

Jeanmi nous partageons le même avis sur cet interrupteur magnétique que je t'ai suggéré d'acheter, (plutôt un mauvais conseil :oops: )
Je regrette le Dymond mini Rx powerswitch, dont je possède 2 exemplaires achetés chez Staufenbiel entre 20 et 30 €, mais plus à leur catalogue depuis que Horizon Hobby a mis la main sur ce revendeur. (Il équipe mon Cessna 150 Robbe et mon Mini Fly)
Dymond 1.jpg
Dymond 1.jpg (42.36 Kio) Consulté 390 fois
Dymond 2.JPG
Dymond 2.JPG (18.42 Kio) Consulté 390 fois
Il s'agit aussi d'un interrupteur électronique, mais de plus associé à un BEC qui donne 6 V en sortie. Idéal pour utiliser un petit Lipo 2S. De plus sa conception classique permet de l'installer facilement.
Une recherche sur le net l'identifie encore ici, mais il ne s'agit pas d'un revendeur ???

http://sky-holic.com/shop/step1.php?number=1389

Si quelqu'un devait le revoir chez un marchand il faut sauter dessus (et aussi m'avertir :lol: )

Quant aux inter classiques je continue à utiliser ceux qui me restent en stock (un certain nombre :roll: ), mais uniquement en les doublant pour une double alim avec diodes, cela réduit grandement la probabilité de panne complète.
Répondre